Ecrire un avis

Histoire de l’oulous de Djötchi et de la Horde d’or

Histoire de l’oulous de Djötchi et de la Horde d’or
L’Harmattan258 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Si Djötchi est le fils de Gengis Kahn, ce dernier n’en est pas le géniteur"

Cet ouvrage est le troisième tome de la série Aux sources du peuple Kazakh et l’auteur avait avancé que Gengis Kahn était non un Mongol, mais un Kazakh. Si on peut comprendre que le jeune état du Kazakhstan ait besoin de se construire une riche histoire, il faut toutefois garder de grandes réserves sur cette thèse et rappeler que Gengis Kahn appartenait au clan bordjigin.

Si Djötchi a été le père du premier chef de la Horde d’or, il est mort peu avant son père et n’a pas vu  ses propres fils faire la conquête des principautés russes. Ces souverains, en se faisant musulmans, précitent l'Asie centrale et la région méridionale de la Volga dans l'islam. On suit l’évolution de cette dynastie et Tamerlan, qui se dit mensongèrement liée à celle-ci porte un grand coup à son rayonnement. Sont évoqués certains voyageurs occidentaux comme Guillaume de Rubrouck ou Plan  Carpin et de nombreux chroniqueurs arabes.

L’ouvrage est caractérisé par une cruelle absence de cartes de géographie historique. Cette histoire des confins entre l’Europe et l’Asie est méconnue et cet ouvrage vient combler un manque.   

Pour connaisseurs Aucune illustration

Alexandre

Note globale :

Par - 271 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :