Ecrire un avis

Le pommier rouge d’Alma-Ata

Le pommier rouge d’Alma-Ata
Turquoises127 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Fatalitas chérie pour bibi"

 

L’action démarre au Kirghizstan à la fin de l’été 1991, alors que se déroule le putsch de Moscou dont l’échec se traduit par la dissolution officielle de l’URSS fin 1991. Le narrateur est le jeune Nurlan (orphelin de père) et il fait à cette époque la connaissance de son oncle Tchingiz. Ce dernier est venu le chercher pour l’accompagner à Alma-Ata la capitale du Kazakhstan, où il réside. En effet Nurlan rejoint les lauréats de chacune des républiques soviétiques du concours annuel de dessin qui sont invités. Durant le voyage en bus, il fait la connaissance d’une petite fille Alicia qui dit venir du futur comme dans l’émission de télévision dont Nurlan est fan, à savoir L’invitée du futur.  Ils passent par la capitale kirghize Frounzé, redevenue Bichkek après la chute de l’URSS.

Dans l’appartement de son oncle, Nurlan découvre une photographie de Tchingiz en blouse blanche à l’hôpital d’Albi. En fait ce dernier fait partie des troupes des minorités de l’URSS qui, après être passées du côté de l’Allemagne nazie (souvent alors qu’ils été prisonniers du Reich), ont rejoint la Résistance française.  On voit d’ailleurs dans la BD Les souliers rouges, parue en 2014 chez Bamboo, ces troupes dites "mongoles" en train de réprimer les résistants en Bretagne.

De retour dans sa famille, Nurlan offrira de la part de son oncle un sac de pommes ramassées à Alma-Ata. Or l’histoire d’amour contrariée entre une Française et Tchingiz avait également connu un épisode lié à des pommes.  Mais il y aura dans cette famille une seconde histoire d’amour contrariée, celle-ci liée à la chute de l’URSS. La fatalité historique aura frappé deux fois à quarante-cinq ans de distance… Voilà un roman qui met magistralement en scène des personnages mus par de nobles sentiments. Notre titre fait allusion au mot récurrent de Chéri-Bibi, un héros de Gaston Leroux. 

   

Pour tous publics Aucune illustration

Alexandre

Note globale :

Par - 321 avis déposés - lecteur régulier

221 critiques
18/11/18
Le Pommier rouge d’Alma-Ata, roman de Samuel Aubin, a été récompensé par le Prix du livre de la Malepère 2018 décerné à l'occasion du Salon du Livre et de la Littérature Régionale, à Arzens dans l'Aude.
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :