Ecrire un avis

L’homme de l’année 1666

L’homme de l’année 1666
Delcourt56 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Ce papiste a un air pas très catholique"

Je me suis intéressé à cet album car je savais que le terrible incendie qui ravagea Londres fut mis sur le compte d’un malheureux Français papiste par le "bon peuple anglican". C’est donc ce personnage, ouvrier horloger un peu dérangé psychiquement qui est l’homme de l’année 1666. En fait on sut très tôt après son exécution qu’il était arrivé deux jours après le début de l’incendie dans la capitale de l’Angleterre. Douze ans plus tard un faux complot catholique est dénoncé alors qu’il n’a jamais existé en dehors de l’esprit dérangé et cette fois dangereux du pasteur anglican Titus Oates.  On est à une période où l’on peut craindre l’arrivée de monarques catholiques sur le trône et d’ailleurs le successeur de Charles II sera renversé pour son appartenance au clan papiste.

Le départ de l’incendie se fit dans l’atelier d’un boulanger fournisseur du roi, donc a priori insoupçonnable.  En fait le personnage principal de cet ouvrage c’est le feu et tous les acteurs anonymes ou connus (comme le roi Charles II) agissent en fonction de lui. Duval a réalisé  la moitié des scénarios de cette série, par contre le dessinateur Nicolas Moustey est jeune dans le métier. Les personnages reçoivent une image assez caricaturale dans le graphisme, la mise en page se renouvelle constamment, elle utilise des inserts et porte merveilleusement l’impression que le feu est partout.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 430 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :