Ecrire un avis

L’Alcoran: Comment l’Europe a découvert le Coran

L’Alcoran: Comment l’Europe a découvert le Coran
Belin 696 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Le Coran pour les Européens: un long fleuve pas tranquille"

On sait que le Coran fut d’abord connu dans le monde chrétien par ce qu’en rapportait Jean Damascène, (moine près de Jérusalem) dès 743 à travers le titre Source de la connaissance (ou Fontaine de la sagesse) et que l’islam est alors présenté comme une hérésie chrétienne.   

Ce n’est qu’avec l’installation des croisés en Palestine que l’Europe approche réellement les textes sacrés de l’Islam. Toutefois il ne faudrait pas oublier pour autant le rôle de passeur des moines des Églises orientales comme Barthélémy d’Édesse. Ce dernier, comme d’autres d’ailleurs, n’hésite pas à tronquer le message délivré par le Coran afin de démontrer ses faiblesses.   

Ce n’est qu’avec des traductions assez rigoureuses, en particulier venues de l’Espagne reconquise, que la religion musulmane est mieux appréhendée. Au XVIIIe siècle, sont portés des regards positifs sur le Coran, et dans la préface de l’ouvrage Jean Tolan écrit qu’à travers la traduction de Claude Estienne Savary, publiée en 1783 :

« (Napoléon Bonaparte) voyait en Mahomet une sorte de modèle de législateur et chef guerrier ».       

Pour connaisseurs Aucune illustration

Benjamin

Note globale :

Par - 334 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :