Ecrire un avis

Le grand départ: Sur la piste des indiens cherokees

Le grand départ: Sur la piste des indiens cherokees
Oskar 43 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Andrew Jackson, jamais correct avec les Amérindiens, est pourtant à l’origine de l’expression OK"

L’ouvrage peut convenir à un large public d’enfants scolarisés dans l’enseignement primaire. En effet  les plus jeunes pourront ne lire que la partie de l’ouvrage composée d’une fiction. Il s’agit de suivre la vie de deux enfants faux jumeaux nés dans une tribu d’indiens qui résident alors dans le Tennessee. Après avoir été sédentarisés quasiment de force en certains espaces de cet état et alphabétisés, ces Amérindiens sont quasiment déportés à l’ouest du Mississipi. 

Le texte avoisine une trentaine de mots par page et il valorise une tendresse fraternelle. La fille se nomme Chilala, ce qui signifie oiseau de neige, et le garçon est appelé Amarok, avec pour sens loup. Dans cette section, la page de droite est entièrement consacrée à l’illustration dans un style légèrement naïf et grâce au procédé de la linogravure.

La partie documentaire, pour des élèves âgés d’environ neuf à onze ans, couvre une vingtaine de pages et choisit de parler des Cherokees qui ont été concernés par ces changements imposés par les colons américains. Ils ne peuplaient pas seulement une partie du Tennessee mais également d’autres états des USA plus au sud ou plus à l’ouest. Eux ne vivaient plus dans des tentes mais dans des cabanes en bois à partir du début du XIXe siècle où ils deviennent fermiers. Certains s’enrichissent et achètent même des esclaves. Un alphabet est donné à la langue cherokee et un journal bilingue anglais et cherokee paraît ; ils sont par ailleurs assez largement christianisés.

Toutefois tant les pionniers qui se veulent agriculteurs que les chercheurs d’or guignent leur terre. Avec le soutien actif du président Andrew Jackson (connu pour avoir combattu régulièrement les Indiens par les armes), c’est d’abord le séjour dans des camps de transit puis un grand exode vers l’Oklahoma qui est imposé aux cherokees en 1838. Ces derniers le nommèrent "la piste des larmes". Cette section informative est largement illustrée. Ajoutons personnellement que dans un dossier, daté de 1790 du tribunal du comté de Sumner dans le Tennessee,  concernant Andrew Jackson, on trouve pour la première fois la mention écrite de "OK".            

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 492 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :