Ecrire un avis

Notre espion chez Hitler

Notre espion chez Hitler
Nouveau monde338 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Un Allemand à sec et des Polonais pas toujours saouls"

Si les services secrets français, grâce à la venue spontanée vers eux de Hans-Thilo Schmidt, surent dès 1931 (Hitler arrive au pouvoir début 1933) quels étaient les projets de réarmement allemands puis d’agression du régime nazi envers ses voisins, les dirigeants politiques et militaires français ne firent pas grand-chose des informations fournies par le contact qu’avaient les services secrets français.

 Hans-Thilo Schmidt travaille temporairement au chiffre allemand, puis reste proche de l‘État-major allemand ; en plus des informations qu’il recueille directement, il reçoit les certitudes puis les inquiétudes de son frère général de l’armée allemande. Ses motivations sont au départ d’éviter une nouvelle guerre, il dit d’ailleurs début 1940 combien il est déçu de ne pas y être parvenu. C’est aussi une volonté d’améliorer sa situation financière, son entreprise a été emportée par les conséquences de la Crise de 1929 et il est couvert de dettes ; celles-ci payées, son bugget restant est maigre à ses yeux.

Grâce à certains documents fournis par Hans-Thilo Schmidt,   le bureau du chiffre polonais peut se lancer à l’assaut d’Enigma et progressivement il va arriver à décrypter une partie puis la totalité des messages cryptés allemands dès le début 1940 car nombre des scientifiques de Varsovie qui travaillaient à cette tâche trouvent refuge en France puis en Angleterre. L’armée anglaise saura utiliser les informations produites par la machine Enigma dès la Bataille d’Angleterre et fera tout pour que les Allemands ne doutent jamais que leur codage est cassé.    

L’ouvrage était sorti en 1985 chez Robert Laffont, il a été écrit par un témoin qui a lui-même rencontré Hans-Thilo Schmidt. Ce dernier sera identifié en 1943 suite aux déclarations plus ou moins volontaires et plus payées que gratuites d’un employé des services secrets français né à Berlin et devenu espion de façon sure en Espagne pour la France durant la Grande Guerre (et peut-être dès la Belle Époque) ; ce personnage avait été naturalisé français. 

Pour connaisseurs Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 679 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :