Ecrire un avis

La fille au manteau bleu

La fille au manteau bleu
Gallimard jeunesse 352 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "La jalousie voit tout, excepté ce qui est (Xavier Forneret)"

Cet ouvrage, paru en version originale aux USA en 2015,  est écrit en direction d’un lectorat d’adolescents. Il permet d’apprendre qu’aux Pays-Bas était né dans les années 1930 le Mouvement national-socialiste aux Pays-Bas dit NSB. Au départ nullement antisémite, il se réfère au fascisme italien et demande le rattachement de la Flandre aux Pays-Bas. Toutefois après 1936 et encore de façon plus intense après l’invasion de la Hollande à la mi-mai 1940, les dirigeants du NSB reprennent progressivement un discours antisémite (à de très rares exceptions près).

Hanneke, âgée de quinze ans, est chargée en 1943 par une voisine de retrouver la jeune fille juive Mirjam qu’elle hébergeait ; cette mission lui est confiée pour des raisons de discrétion. Hanneke, pour aider sa famille, fait un peu de marché noir.  

Hanneke, qui ne connaissait pas Mirjam, va enquêter sur le sujet et prendre conscience d’une cruelle réalité du fait en particulier d’Ollie, le frère de Bas le petit ami décédé de Hanneke. Elle voit des dizaines et des dizaines de juifs se faire embarquer de force dans des wagons à bestiaux.

L’intrigue est très captivante et la chute approche de façon sensible que nombre de juifs furent arrêtés parce que dénoncés pour des motifs ayant rapport avec des intérêts individuels.

« Il s’avère qu'il existe bien des manières de tuer : les Allemands ont tués Bas à coups de canon, Elizabeth et moi avons tué notre amitié à coups de mots. »   

Des pages documentaires évoquent la situation générale des juifs aux Pays-Bas durant la Seconde Guerre mondiale. En fait les trois-quarts des israélites hollandais ont péri, ce qui constitue une énorme proportion. L’auteure émet des hypothèses sur les raisons pour lesquelles ce taux est bien plus élevé que ceux du Danemark, de la Belgique ou de la France pour ne pendre que des pays de l’Europe occidentale car il est évident que l’Europe de l’est, ravagée par la guerre entre Soviétiques et nazis entre 1941 et 1945, offre un contexte totalement différent. Elle précise bien que ses personnages sont fictifs mais que l'ouvrage est basé sur une très bonne connaissance de la situation.   

coup de coeur !

Accessible jeunesse Aucune illustration

Octave

Note globale :

Par - 274 avis déposés - lecteur régulier

274 critiques
28/12/16
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur La déportation .

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Dans la catégorie Seconde guerre mondiale :