Ecrire un avis

Atlas de la Shoah

Atlas de la Shoah
Autrement96 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "La Shoah dans tous les états"

L’ouvrage est sous-titré "La mise à mort des Juifs d’Europe, 1939-1945" ; il sort alors que l’on commémore (et évidemment ne fête pas) les 75 ans de la libération du camp d’Auschwitz en janvier 1945.

On a une quarantaine de double-pages sur un thème donné, porté par souvent deux cartes de géographie historique, une frise chronologique ou un tableau didactique, une citation et un copieux texte d’explications circonstanciées.

Ce sont les cas de tous les pays occupées ou alliés de l’Allemagne qui sont étudiés du point de vue de l’extermination de leur population israélite. La question des tsiganes est évoquée, sans minimiser le nombre de victimes évaluables à 200 000 pour toute l’Europe, on ne peut parler de génocide si l’on considère que la volonté d’extermination de fut pas totale. Les prisonniers soviétiques furent eux souvent assassinés après leur capture, d’autres meurent de faim et froid et un petit nombre est même gazé à Auschwitz. Ce dernier camp, comme d’autres, est largement approché dans son fonctionnement propre.

La Pologne perd quasiment tous ses juifs, ce qui correspond à 3 000 000 de victimes, la Russie connaît une extermination de plus d’un tiers soit 1 300 000 morts, la Hongrie (dans ses frontières très élargies de 1941) est le troisième grand pôle avec 567 000 tués sur une population estimée à 725 000. On voit à quel point le peuplement israélite au début des années 1930 n’a plus rien à voir au niveau mondial avec celui d’aujourd’hui.   

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 690 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur La déportation .

> Dans la catégorie Seconde guerre mondiale :