Ecrire un avis

CHURCHILL

CHURCHILL
Perrin1320 pages
1 critique de lecteur

Avis de VInce1576 : "Churchill était sur le point d'entamer les cinq années les plus éprouvantes de son existence, mais il était fortifié en cela par soixante-cinq ans de préparation consciente ou inconsciente"

Quelle oeuvre magistrale que ce "CHURCHILL" d'Andrew ROBERTS. Magistrale tout d'abord par son volume (près de 1320 pages), mais également par son contenu.

Pour cela, Andrew ROBERTS s'est appuyé sur des éléments jusque là inédits, notamment les carnets  non expurgés du roi George VI et d'Ivan Maïski (ambassadeur d'URSS en Grande Bretagne), les procès verbaux des séances du War Cabinet, les papiers privés des enfants Churchil...

De fait, l'auteur dresse un portrait tout en nuance de Churchill, sans être hagiographique. Si il tord le cou à certains clichés (le coté dépressif de Churchill, le fameux "chien noir" ou le côté alcoolique notoire), bon nombre de critiques sont présentes sur le sujet de l'ouvrage (par exemple le soutien sans faille à Edouard VIII pendant la crise de l'abdication) et bien d'autres. Encore qu'il ne faut pas oublier que cet homme est né sous le règne de la reine Victoria, pétri des idées de ce siècle (sur le vote des femmes notamment) et de la conscience de l'importance de l'Empire britannique.

La phrase que j'ai retenue en introduction illustre la séduisante théorie de l'auteur : toute l'existence préalable de Churchill n'a été qu'une préparation (première partie de l'ouvrage) en vue de l'épreuve de la guerre (deuxième partie de l'ouvrage).

Dans la première partie, on découvre l'enfance de Churchill, le manque d'amour de ses parents et la recherche de la reconnaissance paternelle, qui sera le fil rouge de son existence.Et puis sa riche vie professionnelle : officier, écrivain, député, ministre de l'intérieur, premier Lord de l'Amirauté...

Dans le seconde partie, c'est le Churchill opiniâtre face à Hitler en position de force en 1940, la volonté de ne pas signer de paix avec l'Allemagne en étant convaincu que les Etats Unis allaient entrer en guerre, et que l'entente Staline/Hitler allait voler en éclat. On est admiratif de sa volonté d'ouvrir un second front pour vaincre les nazis. Et puis, il y a sa clairvoyance au sujet de la guerre froide qui ne manquera pas d'éclater lors de la chute de l'Allemagne.

J'ai découvert un personnage courageux (qui se rend sur les champs de bataille) mais aussi visionnaire (il est le père du char d'assaut et a pris conscience rapidement de l'importance de la marine et de l'aviation), soucieux du bien être de ses contemporains, avec un humour dévastateur et à la larme facile. Mais aussi un personnage qui a su s'entourer des meilleurs même si son entêtement a pu conduire à des désastres (la campagne de Norvège désastreuse). De même sa vision de l'Empire a pu le conduire à sous estimer les besoins d'indépendance de l'Inde notamment.

Ce livre a été sacré comme "l'un des meilleurs livres parus en 2018" par le Wall Street Journal. Ce titre n'est pas usurpé. Il s'agit d'un gros coup de coeur, difficile à résumer en quelques lignes.

Le style est fluide et agréable à lire. Je ne me suis jamais ennuyé. Mention spéciale à la traduction par Antoine Capet.

Je quitte à regret l'homme CHURCHILL.

coup de coeur !

Pour connaisseurs Aucune illustration Plan chronologique

VInce1576

Note globale :

Par - 39 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Seconde guerre mondiale :