Ecrire un avis

Mon album Platini, génération Séville 1982

Mon album Platini, génération Séville 1982
Delcourt120 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Certains les voulaient génération Mitterrand mais ils furent peut-être plus génération Platini"

Sylvain Venayre, est né en 1970 à Châlons-sur-Marne ; historien français, il est depuis 2013 professeur d'histoire contemporaine à l’université de Grenoble. Il s’est spécialisé dans l’histoire culturelle et a fourni le scénario d’une quinzaine d’albums de BD. Il s’intéresse ici au football français à travers notamment la personnalité du joueur Platini et son intérêt personnel à l’époque pour le football (ce qui l’amène à vivre des situations particulières comme celle d’être renversé par une voiture en traversant une rue pour aller chercher un ballon lors d’un match entre lyséens).

La décennie 1970 fut une période noire du football français au niveau international alors que les années 1980 mirent ce dernier au devant de la scène. En 1978 le Mundial eut lieu en Argentine, ce qui fit débat (vu la dictature qui tenait en main le pays) et la France fut éliminée au premier tour.

Sont revisités en particulier de grands matchs du Mundial et le drame du stade du Heysel survenu le 29 mai 1985. Le regard critique est porté par des personnages pris dans le monde réel quoique les propos qui leur sont prêtés relèvent de la fiction.  Ces êtres sont le psychanalyste Freud (ce qui nous vaut parfois des images où le football renvoie à la sexualité), le journaliste sportif Thierry Roland (d’ailleurs décédé en 2012 à l’âge de soixante-quinze ans, il commenta treize coupes du monde) et bien entendu le joueur Platini ; ce dernier est donc le seul encore en vie et le scénariste ne l’a pas rencontré pour écrire le texte de cet album. Cet album trouvera toute sa place dans les ouvrages d’histoire du football.

Rappelons qu’à Séville on assista à une action qui compte parmi celles les moins glorieuses d’un match de niveau international puisque le gardien allemand Schumacher fonça genoux en avant sur le joueur français Battiston. Le premier gagna là comme surnom "le Boucher de Séville". Ce France-RFA est d’ailleurs considéré comme un des trois plus grands matchs de l’histoire du Mundial.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 538 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'Histoire du sport .

> Dans la catégorie Guerre froide :