Ecrire un avis

Georges Clemenceau… dans la peau d’un tigre

Georges Clemenceau… dans la peau d’un tigre
Triartis60 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "On aurait gagné à voir le tigre se servir de ses griffes après novembre 1917"

"Georges Clemenceau… dans la peau d’un tigre" de Pierre Tré-Hardy chez Triartis, a un sous-titre franc qui effrayera un peu les professeurs d’histoire. Celui-ci est "adaptation libre de la correspondance, des articles & discours de guerre". Je craignais le pire, aussi en attendant les mots "Clemenceau, correspondance" et "Clemenceau, articles & discours de guerre" je n’ai pas sorti mes revolvers (comme prétendument Göring) mais mes livres au titre avec les mêmes mots-clés. Le premier est "Georges Clemenceau, correspondance (1858-1929)" chez Robert Laffont et le second est " Articles et discours de guerre (1914-1918) Georges Clemenceau" pour Pierre de Taillac.

En fait il s'agit du texte d'un spectacle créé à Grignan en juillet 2014. Il a été interprété à la Collégiale de cette cité de la Drôme méridionale par Bruno Abraham Kremer. N’est pas cité l’article "La politique au vent" paru dans "L’homme enchaîné" le 29 décembre 1916, celui où Clemenceau écrit au sujet de Briand « Homme d’action jamais. Hommes d’actions, toujours, et d’actions si peu stables qu’elles se croisent, s’enchevêtrent et se détruisent au hasard des vents de la journée ». On est plus à la recherche d'un Clemenceau intime que d'un Clemenceau polémiste. Ce texte est par contre reproduit entièrement aux pages 139 à 144 dans " Articles et discours de guerre (1914-1918) Georges Clemenceau".

Pour cette période où l’Allemagne et ses alliés sont globalement en position de force et où le moral des Français commence à faiblir, a été fait le choix de deux articles, un du 25 juin 1915 et l’autre du 13 mars 1916. Le point positif, si on examine le premier texte, est qu’aucune phrase n’est modifiée, ni coupée. Par contre on ne signale pas que le texte a été amputé de plusieurs lignes en son début, ni les coupes de phases entières (point positif) par ceci […]. Certes le faire systématiquement aurait été lourd, mais on aurait pu dans une introduction expliquer en quoi les écrits avaient été adaptés. Sinon les choix en matière d’essentiel sont pertinents, on a gardé ici l’antienne "Nous vaincrons parce que … " et la description de la guerre sous-marine barbare que l’Allemagne impose tant aux Alliés qu’aux neutres ainsi que l’envolée lyrique : « Et quand ce sera fini des vivants, je ne sais quoi me dit qu’il surgira des morts pour se jeter en avant. Que les peuples, qui nous doivent peut-être quelques chose, apprennent de nous cette nouvelle leçon. On n’est pas digne de vivre quand on ne se sent pas digne de mourir ».

Tous les courriers n’ont pas un contenu d’ordre public, ainsi cette lettre à Madame Havet où Gorges Clemenceau dit ne plus manger que des légumes. Le nombre de correspondants est ici limité, donner quelques informations en note de bas de page ou en fin d’ouvrages n’aurait pas été inutile comme pour Madame Havet. Le paradoxe est que cela est fait pour des personnages publics comme Jules Jeanneney (sans trop de précision, il est vrai car on aurait aimé savoir qu’il représente au Sénat un département tout proche de la frontière entre 1871 et 1914, la Haute-Saône) puis Léon Martin son secrétaire. Il est regrettable de devoir aller chercher cela dans "Georges Clemenceau, correspondance (1858-1929)".

Si nous avons été heureusement surpris de voir que les deux premiers textes aient rapport avec la loi des trois ans (allongement du service militaire) et datent donc de 1913, par contre nous avons été désagréablement étonné, qu’avec le sous-titre qu’a cet ouvrage, les textes présents ne dépassent pas la date du 20 novembre 1917, moment où Clemenceau arrive au pouvoir.

Des détails contenus dans des lettres personnelles peuvent aussi amener à saisir mieux certains aspects de la tactique ou des armes, la lettre du 3 juillet 1915 de notre personnage à son frère nous en apprend un peu plus sur la défectuosité d’un canon le mortier 370. La question du lectorat pour ce livre se pose, le grand public certes, mais avec déjà une certaine connaissance de la Première Guerre mondiale. Avec un minimum de notes ou d’introduction globale des textes, cet ouvrage aurait eu une place de choix dans les centres de documentation des lycées. En l’état il peut encore intéresser sérieusement les professeurs (et les documentalistes par son faible coût) mais nous sommes assez sceptiques sur la capacité d’élèves du fin de secondaire à en saisir nombre d’aspects en lecture autonome. Toutefois ce texte a effectivement un avenir pour servir de base à une représentation théâtrale montée par des lycéens.

Ce petit livre appartient à une collection qui désire inciter les lecteurs, à se plonger dans les correspondances intégrales disponibles la plupart du temps chez les grands éditeurs, après avoir été motivé par l'écoute d'une formulation particulière, une citation, l'approche d'un détail sur la vie, le caractère, la vie intime, sociale ou publique du personnage choisi. Cet objectif est fort louable et nous avons donné plus haut les deux titres à feuilleter pour en savoir plus. Par ailleurs indiscutablement l’ouvrage très illustré de Claude Mercier "Clemenceau ... tout simplement" mérite tant de figurer dans les CDI des collèges et lycées qu'auprès de ceux qui se plongeront dans "Georges Clemenceau, correspondance (1858-1929)" chez Robert Laffont et "Articles et discours de guerre (1914-1918) Georges Clemenceau" pour Pierre de Taillac.

Pour tous publics Aucune illustration Plan chronologique

Adam Craponne

Note globale :

Par - 671 avis déposés - lecteur régulier

671 critiques
26/04/15
"Georges Clemenceau" où on évoque Albert Boulin chauffeur de Clemenceau et où on entend des extraits de discours de Georges Clemenceau.

http://www.franceculture.fr/emission-les-nuits-de-france-culture-georges-clemenceau-2015-04-20
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur Clemenceau .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :