Ecrire un avis

Gusse

Gusse
Marivole220 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Gusse le dernier mort de la classe 1910 dans ce village berrichon"

Quel était la douleur de ceux qui perdirent un enfant ou un frère durant la Première guerre mondiale ? Si les sentiments furent complexes et variés, on approche ici comment fut vécu le deuil dans la culpabilisation. Cette culpabilisation est d’ailleurs née d’une réflexion maladroite de la mère de celui qui est tombée au champ d’honneur, une réflexion fruit de l’intégration de la propagande et donc du fossé qui sépare civils et poilus dans leurs représentations et les objectifs du conflit.      

« Adieu nos pucelles

Si gentes, si belles

On les reverra

Quand la classe, quand la classe

On les reverra

Quand la classe reviendra ! »

Pour tous publics Aucune illustration

Octave

Note globale :

Par - 450 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :