Ecrire un avis

Chaban-Delmas : l’ardent

Chaban-Delmas : l’ardent
La documentation française100 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Chaban-Delmas : l'homme qui montait si vite les marches de l'Élysée qu'il rata la dernière"

Jean Garrigues livre là un ouvrage au ton assez apologétique car il propose un contenu forcément dense vu le  nombre et le format de pages réduits. Cela va même jusqu’à donner à Chaban-Delmas des dons de divination puisque le 22 avril 1958, il semble savoir que de Gaulle va revenir au pouvoir sous peu (ce sera fait le premier juin de la même année). Tant sur son rôle dans l’élection du Président Coty que sur le fait que de Gaulle, après l’avoir forcé à démissionner de son poste de Premier ministre, entendait un an plus tard en faire son successeur à la présidence de la République, on a tendance à se dire que Jean Garrigues colle un peu trop à la vision propre que voulut donner Jacques Chaban-Delmas de ses actions qu’à un regard critique de celles-ci.  On apprécie des éclaircissements sur certains épisodes de la vie politique, comme au sujet de la fin de l’application l’état de siège en septembre 1961.  

En général il y une impasse sur certaines conséquences de ses actions, ainsi ce n’est pas ici qu’on apprendra que son passage comme ministre d’état puis comme ministre de la défense de novembre 1957 à mai 1958 permet à Israël d’acquérir la bombe atomique. Comment vit-il la fin de l’Algérie française, lui qui a couvert certaines exactions et viols de la légalité internationale de la part de l’armée française et a avancé en octobre 1955 que la perte de l’Algérie marquerait le point de non-retour de la décadence française? Nous ne trouverons pas la réponse ici. On le voit dénoncer la perte d'autorité des gouvernements de la IVe République et contribuer lui-même à cette dérive "en allant à la soupe" comme disait le général de Gaulle au sujet des députés RPF de la législature 1951-1956.     

Cet ouvrage, aux couleurs d'un "Que sais-je ?" sur Chaban-Delmas, a l’immense qualité de donner une vision de la Quatrième République et des premiers trente ans de la Cinquième République en suivant le parcours d’un homme atypique. Chaban-Delmas a marqué la vie politique locale, a su préserver un certain nombre de prérogatives du parlement, s’est attaqué à certains aspects sociaux par le dialogue, a largement apporté sa pierre dans la guerre des chefs qui a sévi dans la droite française et a travaillé son image à l’aune des nouveaux moyens de communication et de la presse en mettant en scène sa vie personnelle.   

Pour connaisseurs Quelques illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 703 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Du même auteur :
> Dans la catégorie Contemporain :