Ecrire un avis

La Bible racontée comme un roman

La Bible racontée comme un roman
XO éditions349 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "L’insensé donne de la voix quand il rit ; C’est à peine tout bas que rit l’homme sage (Ancien Testament, Ecclésiastique, XXI, 23)"

"La Bible racontée comme un roman"  présente une introduction qui pointe à la fois les difficultés à poursuivre la lecture du texte originel, vu l’acculturation qu’elle demande au lecteur vivant dans un XXIe siècle. Les transformations des modes de vie et de pensée  entre les Xe et VIIIe siècle avant Jésus-Christ (ces deux chiffres sont symboliques, mais ils renvoient aussi précisément dans le premier cas au règne de David et dans le second exemple à la date où furent écrits des parties de la Bible qui nous sont parvenues) sont incommensurables.

Toutefois Christine Pedotti n’incite pas à se contenter de sa version vulgarisée de divers épisodes de la Bible et invite à se reporter à l’original. De plus en annexe elle offre une partie documentaire (non illustrée) qui évoque en particulier le chemin par lequel ce texte sacré nous est parvenu et des questions de chronologie réelle par rapport à la chronologie affichée dans la Bible. De part les notes en bas de page, le lecteur curieux arrive à comprendre qu’ici ce sont les contenus de "la Genèse" et de "l’Exode" qui nous sont livrées, mais on aurait aimé que cela soit précisé clairement en quatrième de couverture ou en introduction, afin que le béotien ne croit pas avoir pris connaissance de l’ensemble de qu’on nomme "la Bible".    

Christine Pedotti écrit :

« Plus qu’une traduction, c’est une transcription. Je ne me suis pas éloignée du texte. J’ai suivi la ligne narrative comme on suit une ligne mélodique. Parfois j’ai déployé le récit original parce qu’il était écrit avec une trop grande économie de mots, parfois, au contraire, j’ai enjambé les passages obscurs ou répétitifs. » (page 14)

Pour ce récit, l’auteure choisit deux narrateurs successeurs ; le premier est le scribe Yehuda et il commente oralement à son fils Jonathan Les débuts du texte de la Genèse qu’il est en train de recopier. Le second est Éliézer devenu marchand après avoir été lui aussi un de ceux qui ont recopié la Bible. Les récits sont toujours racontés à Jonathan, mais selon les circonstances d’autres peuvent en profiter. Éliézer présente successivement l’histoire d’Abraham en neuf parties, puis celle de Jacob en sept épisodes, celle de Joseph dans un premier ensemble composé d’une demi-douzaine de fragments puis un second groupe fait d’autant de chapitres, enfin la vie de Moïse s’étale en quatorze parties.     

Pour tous publics Aucune illustration

Benjamin

Note globale :

Par - 242 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :