Ecrire un avis

Nour et le peuple des loups

Nour et le peuple des loups
Rue du monde116 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "L'homme apprivoise le loup quand l'homme devient un loup pour l'homme"

Si on ne manque pas de documentaires pour les jeunes sur les hommes préhistoriques et qu'en matière de BD la série des albums de "Rahan" (de Lecureux et Chéret) a séduit plusieurs générations de jeunes lecteurs, par contre on est à court de romans historiques, de surcroît de qualité, pour le même sujet. Certes on disposait déjà parmi les plus reconnu en qualité le titre "Un cheval pour totem" d'Alain Surget ainsi que d'un ouvrage écrit à l'origine pour les adultes mais que la jeunesse s'est annexée, à savoir "La guerre du feu" de J.-H. Rosny l'aîné.

Nour est un jeune chasseur nomade, il trouve un homme agonisant d'une tribu lointaine qui ramène du sel aux siens. Ce dernier avait pour compagnon un loup apprivoisé dont il hérite, l’idée est de montrer que l’on a pu domestiquer dès la fin de la Préhistoire des animaux pas uniquement pour s’en nourrir. Dans ce récit le loup protège le héros de dangers venus d'autres humains. 

Le récit consacre des passages en particulier à la dimension artistique, les croyances, les métaux utilisés pour faire des outils, la nourriture … Alors que certaines fictions, autour de la Préhistoire,   entretiennent de multiples confusions sur cette période, ici est abordé avec justesse le moment où les hommes passent progressivement du statut exclusif de chasseur/cueilleur à celui de l'élevage et de la culture ainsi que du commerce avec une tendance à l'accaparement des richesses par un petit groupe.

«  Le vieil homme rétorque en lui vantant une nouvelle fois leur magnifique organisation, qui permet à tous de bien vivre. Mais l'adolescent n'est pas dupe. Il voit sans peine que tous ne profitent pas au même titre des richesses. Le chef et les dignitaires qui l'assistent ont de plus beaux habits et de riches parures, tandis que certains cultivateurs paraissent bien misérables. Dans son clan arriéré des montagnes, même si la nourriture n'est pas aussi abondante que chez les Visages vides, elle est partagée entre tous de manière égale. Et le vieux Grador n'a jamais exigé d'avoir une part importante ! » (page 81)

Michel Piquemal a été instituteur et il est un auteur de littérature de jeunesse prolixe, d'ailleurs en divers genres. L'ouvrage "Le pendentif de Kihia suivi de Ayo et le clan des roches" a déjà été publié par lui sur cette même période,  accompagné à l'illustration par  Mahieu Priscillecette fois. L'illustration d' Emmanuel Roudier est fort abondante (environ les deux cinquièmes de la surface totale du livre) et très pédagogique.

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 573 avis déposés - lectrice régulière

573 critiques
23/06/15
Autour du loup en roman historique

"Les compagnons au loup, 1 La meneuse de bêtes" d’Anne Ferrier. Oskar, 2012. 211 pages.

"Les compagnons au loup, 2 L’envol du cygne" d’Anne Ferrier. Oskar, 2015. 227 pages.
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :