Ecrire un avis

Philibert engagé volontaire 1914-1918

Philibert engagé volontaire 1914-1918
TRIOMPHE192 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Philibert des Mille, mais pas d’Aix"

La légion des Mille regroupa, à partir de fin 1935, des jeunes poilus qui s’étaient engagés à l’âge légal d’un peu plus de 17 ans ou en trichant sur leur date de naissance. Le plus jeune soldat français est d’ailleurs Désiré Blanco né le 4 avril 1902 et mort le 8 mai 1915 aux Dardanelles. On trouve effectivement trace d’engagés de 14 à 16 ans, Guy Petitpas de La Vasselais (futur sénateur d’Eure-et-Loir) sert alors qu’il a dépassé quinze ans. Comme en 1914 ne sont mobilisés que des individus de 21 ans et plus, alors que dans les derniers mois de guerre sont appelés des hommes de 18 ans, le potentiel se réduit considérablement au fur et à mesure que les mois avancent. Avec Philibert-Jean Grange, comme avec notre grand-oncle, on reste dans la transparence et c’est à l’âge légal qu’ils s’engagent. Tous deux seront d’ailleurs officiers dans l’Entre-deux-guerres. Le préfacier nous apprend d’ailleurs que Philibert-Jean Grange est lieutenant en Syrie lorsque le djebel druze s’enflamme en 1925-1926. On aurait aimé en savoir plus sur l’ensemble de sa vie ; avec une consultation de son dossier d’officier à Vincennes, cela aurait été aisé de fournir aux lecteurs de nombreuses informations. Il désirait s’engager au 22e bataillon des chasseurs alpins stationné à Albertville en Savoie, ville où il résidait à la Belle Époque. Toutefois il commence en décembre 1914 par le 30e RI basé à Annecy et il restera fort longtemps en son sein. Il participe aux offensives de Champagne de septembre 1915 et pointe les difficultés à tenir ensuite les quelques tranchées conquises sur l’ennemi. Lors de la bataille de Verdun, son regard sur l’ennemi évolue et une véritable haine l’habite alors. Il a été blessé à la Malmaison (au nord de Soissons) en octobre 1917 et a échappé à la bataille du Mont-Kemmel en avril 1918. Lorsqu’il rédige en 1931 ses mémoires, il est rempli d’amertume par rapport à la situation sociale de la France mais il aspire profondément à la paix.

Pour tous publics Peu d'illustrations Plan chronologique

Adam Craponne

Note globale :

Par - 617 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Histoire militaire :