Ecrire un avis

Lieux d’histoire en France: À la découverte de 100 sites mémorables

Lieux d’histoire en France: À la découverte de 100 sites mémorables
Ouest-France218 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Des lieux chargés d’histoire"

L’ouvrage est divisé en cinq parties : Les premiers pas d’une belle histoire, L’édification d’un royaume, La grande monarchie, Révolutions et soubresauts, La République une et indivisible.

Le premier site visité est celui de la Vallée de la Vézère, il est suivi par celui de Carnac. La présence grecque à Marseille, le trésor de Vix (environ 400 avant Jésus-Christ) appartiennent eux aussi à ce premier ensemble, où au total ce sont neuf espaces différents qui sont évoqués.

La période médiévale est illustrée par vingt thèmes, qui peuvent parfois renvoyer à trois ou quatre lieux proches. Ainsi Saint Martin est-il présent à travers une photographie de la basilique de Tours où est son tombeau, un cliché du village de Candes-Saint-Martin où il mourut et même un renvoi (sans illustration) à l’abbaye de Ligugé. Terrains de bataille et patrimoine religieux sont très présents pour cette partie.

On a quelques belles surprises comme celle d’apprendre qu’un autre Château-Gaillard, que le normand, existe à Amboise et que le duc de Guise ainsi que Marie de Médicis s’y réunirent afin d’éviter l’enlèvement du jeune François II par les protestants mais aussi de savoir que douze des accusées de sorcellerie dans l’Affaire des poisons, liée à la Montespan, finirent leur jour dans la forteresse de Belle-Île-en-Mer.

Les îles ne sont pas oubliées tant la Corse avec d’une part des lieux liés à Paoli et d’autre part d’autres en rapport avec Napoléon Bonaparte, que Guadeloupe et Martinique autour de la question de l’abolition de l’esclavage. Pour l’outre-mer, une place est faite à la Guyane avec son bagne et le séjour qu’y fit Dreyfus.

On peut regretter qu’une ancienne région, le Limousin en l’occurrence, ait été complètement délaissée alors que le site d’Oradour méritait d’être présent ; par ailleurs l’ancienne région de Franche-Comté n’est représentée que par le fort de Joux (avec un développement sur l’incarcération là de Toussaint Louverture) alors que le Lion de Belfort ou la citadelle de Besançon sont absents.

Dans les autres anciennes régions ont été mis en évidence au moins deux ou trois sites, en province on a même dix lieux pour Centre-Val de Loire. Si Paris est surreprésenté, les autres départements de la région parisienne ne sont pas oubliés et on relève la place faite à Boulogne-Billancourt avec les usines Renault. Notons qu’un autre industriel, Michelin pour le citer, est évoqué, évidemment en lien avec Clermont-Ferrand. L'illustration occupe la moitié de la surface de l'ouvrage.      

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 325 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :