Ecrire un avis

Manuels de dessin

Manuels de dessin
Picquier185 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Hokusai qui mal y pense !"

Hokusai est certainement l'artiste japonais le plus connu au monde et l'intérêt pour ses productions a été plus forte à l'origine en Occident qu'au Japon. Edmond de Goncourt a notablement aidé à le faire connaître en France et dans le cadre du japonisme ont été reprises par des artistes français nombre des motifs créés par Hokusai. D'ailleurs une partie de l'exposition,qui se tient à Paris au Grand palais du1er octobre 2014 au 18 janvier 2015, est consacrée à mettre en avant ce type d'œuvres.

Son extrême longévité puisque né en 1760, il décède en 1848 fait que son œuvre est très importante et son œuvre-phare est le "Hokusai manga" véritable mémoire de la vie quotidienne dans l'ancien Japon. L'exposition permet de distinguer les six périodes de la vie de l'artiste et ce sont au total plus de cinq cent objets artistiques qui seront présentés.

Outre la production pour la jeunesse "Hokusai et le cadeau de la mer", sont disponibles en particulier un catalogue d'exposition "Hokusai, l'expo" de 368 pages, "Le petit dictionnaire Hokusai en 48 mots" et "Hokusai " en Hors Série Découvertes Gallimard de Laure Dalon. Ce dernier révèle que la relation privilégié que la France entretient avec Hokusai est dû à un évènement fortuit dont l’acteur est Félix Bracquemond. Né en 1833 et mort en 1914, il est l'initiateur de la vogue du japonisme dans l’hexagone à la fin du XIXe siècle et a travaillé pour les décors des manufactures de porcelaine de Sèvres et Limoges.

« Bracquemond découvrit un petit livre bizarrement broché, à couverture rouge. Ce petit livre venait de très loin. En raison se sa matière souple et élastique, il avait servi à caler des porcelaines expédiés par des Français établis au Japon » (page 3)

Avec "Manuels de dessin : introduction et légendes" chez Picquier, nous sont offerts deux cahiers où la vie, l’imaginaire, la mythologie et les paysages de l’époque Edo sont merveilleusement saisis, on peut voir que Hosukai subit l’influence artistique occidentale ponctuellement en intégrant parfois le mode de représentation de la perspective venu de l’Europe.

Ils sont présentés sous la forme que découvrit Félix Bracquemond il y a environ un siècle et demi. Le premier s’intitule : "Hokusai : manuel de dessin en un seul trait de pinceau " et " Hokusai : manuel de dessin en trois styles". Par contre " Hokusai : manuel de dessin, introduction et légendes" est un ouvrage documentaire (avec des textes de Manuela Moscatiello) relié à l’occidentale, qui reprend toutes les œuvres des deux titres précédemment cités pour en faire le commentaire, il est à noter que le nom des personnages ou éléments du décor de ces productions est donné en idéogrammes (après leur mention en français).

Auparavant d’intéressantes informations ont été données sur Hokusai et l’ensemble de son œuvre toujours par Manuela Moscatiello du Centre d’études d’art de l’Extrême-Orient de Bologne. Les trois ouvrages se rangent dans un seul étui cartonné.

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations Plan thématique

Adam Craponne

Note globale :

Par - 677 avis déposés - lecteur régulier

52 critiques
16/11/14
passionnant !
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :