Ecrire un avis

La véritable histoire de Zarafa : la première girafe de France

La véritable histoire de  Zarafa : la première girafe de France
Circonflexe32 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "La forme la plus élevée de la vie est la girafe"

Il a fallu attendre que Walt Disney sorte un dessin animé autour de la première girafe à avoir fait ses premiers pas en Europe à l'époque contemporaine (car il n'est pas interdit qu'un chef romain n'en est ramené d'Ifriquya dans l'Antiquité) pour que la littérature de jeunesse s'intéresse à ce destin singulier.

Les éditions Circonflexe ont rapidement fait traduire l'album par dans les pays anglo-saxons sous le titre "Zeraffa giraffa". Si les illustrations proposent de très beaux dessins et un décor très fouillé, par contre le scénario prend de grandes libertés avec la réalité historique et les réalités géographiques.

Vice-roi d'Égypte depuis 1804, Méhémet-Ali n'avait pas son palais en amont de Khartoum, ville sur laquelle sa domination était plus théorique que réelle. Le périple français est par contre fort correct; Marseille, la vallée du Rhône, Lyon et Paris sont évoqués tant par le texte que par le dessin. Les raisons du don de la girafe par Méhémet-Ali n'ont pas été explicitées dans le récit et sont légèrement modifiées dans la page documentaire. Ce qui est remarquablement traité dans cet album, essentiellement par l'illustration, c'est l'engouement que la girafe suscita en France et qui se traduisit par des coiffures, des vêtements de toutes sortes, des pâtisseries, des bijoux, des récipients et d'autres choses encore traduisant soit la forme, soit le type de peau de cet animal.

L'introduction du personnage d’une petite-fille du roi, venant s'occuper d'elle, est le propre de la fiction. Cette Louise Marie-Thérèse passe son enfance en France, devenue adulte elle est régente du duché de Parme et de Plaisance. Elle est connue comme la princesse Louise d’Artois (ses deuxième et troisième prénoms étant Marie et Thérèse), sa mère est Caroline la duchesse de Berry dont le mari a été assassiné en 1820 et elle est la sœur du comte de Chambord.

Si la page documentaire n'est pas mal faite, elle comporte l'oubli d'un mot lorsqu'elle évoque une descente du Nil de "trois kilomètres" (il s'agit vraisemblablement de "trois cent kilomètres" et l'auteure, faute de s'être sérieusement documentée, ne mentionne pas que depuis l'Entre-deux-guerres Zafara (empaillée à sa mort en 1845) est une des principales attractions du muséum de La Rochelle. Ce n'est que dans cette partie qu'est donné le nom du roi de France en question; il s'agit de Charles X.

Conçue pour un très jeune lectorat cette histoire comporte un certain nombre de manques ou d'inexactitudes. Pour ce livre il ne faut pas en tenir trop rigueur, en effet les notions de distance sont très imprécises pour des jeunes six-neuf ans à qui s'adresse en priorité cet ouvrage. Par ailleurs, l'explication que le vice-roi d'Égypte veut se lier d'amitié avec le roi de France est suffisante pour des lecteurs de cet âge. Pour des jeunes entre 10 et 14 ans, on dispose du titre "La girafe du roi: la véritable histoire de Zarafa" de Béatrice Rouer.

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations Plan chronologique

Zaynab

Note globale :

Par - 530 avis déposés - lectrice régulière

530 critiques
24/12/14
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :