Ecrire un avis

Les apprentissages de Colette

Les apprentissages de Colette
Dargaud126 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Les 10 001 matins de Colette de la Belle Époque aux Années folles"

Le récit démarre avec le mariage en 1893 à vingt ans de Sidoine-Gabrielle Colette avec Willy  journaliste à l’Écho de Paris (de tendance nationaliste) et employeurs de nombreux nègres pour produire des romans populaires à son nom. Il se clôt lorsque Colette se sépare de son deuxième mari Henry de Jouvenel en 1923, ceci après que ce dernier se soit aperçu que Colette couche avec son fils né de Sarah Boas.

Quelques années avant elle avait pour amant Missy, un transsexuel qui née femme était passé par la chirurgie esthétique pour prendre un aspect masculin, ce dernier était une des filles du duc de Morny fils de Hortense de Beauharnais qui avait eu une liaison à cette occasion avec Charles de Flahaut.  

L’auteure  montre, une fois de plus, sa parfaite connaissance de la mode vestimentaire féminine sous la IIIe République. Le trait et les couleurs portent la grande élégance du graphisme. Rappelons pour expliquer notre titre que dans le journal Le matin, Colette dans les années 1910 donnait (presque quotidiennement) des textes qui passaient sous le chapeau "Les contes des mille et un matins".   

coup de coeur !

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 466 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Fin XIXe et Belle Époque (1870-1914) :