Ecrire un avis

L'Angleterre chrétienne avant les Normands

L'Angleterre chrétienne avant les Normands
Bibliothèque del'enseignement de l'histoire ecclésiastique341 pages
1 critique de lecteur

Avis de Aby Warburg : "L'Angleterre avant les Anglais"

Ce livre, écrit par le théologien français Fernand Cabrol, est une rareté pour ce qu'il contient : une description de l'Angleterre avant l'ère chrétienne.

Connaître l'histoire d'Albion avant qu'elle ne devienne imprenable représente un indéniable avantage quand on veut vraiment comprendre d'où viennent les Anglais.

L'auteur, à travers une construction tout à fait chronologique, décrit clairement et simplement les événements et les raisons qui ont conduits au mélange de différents peuples (Scots d'Irlande, Pictes d’Écosse, Celtes de Bretagne, Romains de César, Saxons, Jutes et Angles de Germanie, Danois du roi Suénon, pirates norvégiens, Normands du Conquérant...) venus du continent pour s'installer en Angleterre et recréer une nouvelle société originale.

Basant son récit sur l'histoire ecclésiastique du pays, et ce, pour plusieurs raisons simples (les religieux étaient les seuls à manier l'écrit, et représentèrent l'unique élément stable du pays lors des invasions), Cabrol nous montre combien l'élément religieux, et plus précisément monastique, fut important par sa volonté de garder le pays uni. Si l'Anglicanisme est bien connu pour avoir séparé l’Église anglaise de l’Église romaine au XVIe siècle, on oublie très souvent le phénomène bien plus antérieur qui amena la chrétienté anglaise à unir malgré eux les nombreux peuples débarquant sur les côtes en quête de pillage et de razzias.

A ce sujet, la préface est éloquente : "Le christianisme a donné sa marque à cette civilisation, il a façonné ces peules, il a transformé leur caractère. Par deux fois, l’Église a pris possession des races qui sont le fonds de la population anglaise, d'abord la race celtique ou bretonne, puis la race des Anglo-saxons. Des Celtes bretons, elle avait fait un peuple chrétien; elle lui imprima si profondément son sceau, que la marque en est restée indélébile. Quand les Saxons et les Anglais eurent refoulés devant eux cette race bretonne, l’Église convertit encore ces pirates et en fit un peuple civilisé. Ce que les Anglais ont fait de grand durant cette période, ils l'ont fait par l’Église et avec l’Église. ".

Mais Fernand Cabrol n'oublie pas les rites celtiques, ciment de l'unité bretonne contre les envahisseurs, ni les attitudes sociales de chacun des peuples habitant sur cette petite et charmante île, ainsi que leur organisation politique.

Lorsque l'on sort de ce livre, on peut estimer comprendre la richesse culturelle anglaise, du moins son origine.

Ancien et rare, ce livre est cependant aisément trouvable en occasion pour un prix raisonnable.
coup de coeur !

Pour connaisseurs Aucune illustration Plan thématique

Aby Warburg

Note globale :

Par - 18 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :