Ecrire un avis

Brèves de Panthéon : Sarah Bernhardt et George Sand

Brèves de Panthéon : Sarah Bernhardt et George Sand
Société des écrivains153 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Qui trop embrasse mal étreint"

Le récit démarre en 1998, année où George Sand apprend qu’il y a un désir de transfert de ses cendres au Panthéon. Cette dernière écrit à Sarah Bernhardt afin qu’elle lui dise de qu’elle en pense puis qu’elle l’informe de ce qui a fait la vie parisienne depuis son décès :

« Chère Madame,
Vous me voyez bien ennuyée avec ces idées farfelues – soi-disant "modernes" – qui veulent m’empêcher, désormais, de reposer en paix dans ma vallée noire, là où je suis toujours revenue déposer mes soucis, mes ennuis, mes déceptions, là où je me réfugiais pour travailler, m’évader de la ville, dans la paix des champs, près des gens simples et authentiques.
Voilà, en quelques lignes, de quoi il s’agit: il est question de mon transfert à Paris et, bien que je n’aie plus mon mot à dire, j’aimerais, néanmoins, avoir votre avis sur la question. »

Sarah Bernhardt, enterrée au Père Lachaise depuis 1923, s’st tenue au courant de son vivant puis depuis sa mort des actualités touchant l’univers artistique. Cette relation épistolaire nous permet de façon intéressante de suivre le parcours de certains amis ou connaissances de George Sand. Bien d’autres sont évoqués, ce que nous avons regretté d’où notre titre. Personnellement on aurait préféré un travail plus fin que voir évoqués très ponctuellement des faits récents pour nous comme une marée noire en Bretagne, même si les faits sont à raccrocher aux séjours à Belle-Isle de notre comédienne (sujet d’ailleurs traité dans la BD "Belle-Île en père").   

Dans une interview donné à son quotidien local "La Nouvelle République" (Maguy Gallet Villechange est originaire de Montmorillon dans la Vienne), l’auteure déclarait à la sortie de cet ouvrage:

« Je me suis beaucoup amusée à écrire ce livre et j'espère que les lecteurs s'amuseront aussi, explique l'auteure qui a imaginé les discussions des deux femmes : Elles parlent de leurs hommes, de leur enfance dans des institutions religieuses, de leurs rencontres avec Napoléon III, il y a de nombreux parallèles et aussi quelques engueulades ».

Pour tous publics Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 683 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :