Ecrire un avis

L'archipel du Goulag

L'archipel du Goulag
Points900 pages
1 critique de lecteur

Avis de VInce1576 : "Vivez en gardant sur la vie une supériorité égale : ne craignez pas le malheur, ne languissez pas après le bonheur"

Celà faisait quelques temps que ce livre me faisait envie. Sauf que les trois volumes m'avaient rebuté. Cette édition abrégée permet une immersion en douceur dans cette immense oeuvre.Et quel choc !

Soljenitsyne retrace l'histoire du Goulag qu'il présente comme un archipel constitué de multiples iles. Mais, il ne s'agit pas uniquement d'un ouvrage d'histoire. Il s'agit aussi de témoignages, celui de l'auteur lui même, mais aussi ceux qu'il a reçus ou recueillis tout au long de sa détention.

Où l'on apprend que le Goulag fut instauré dès l'arrivée des bolcheviques au pouvoir (visant tout d'abord les petits paysans propriétaires de leurs terres : les koulaks), bien avant celle d'Hitler. L'auteur s'étonne d'ailleurs du silence qui a entouré le Goulag "Hitler ? Un élève qui a eu de la chance : on a fait grand bruit autour de ses abattoirs, tandis que les nôtres n'intéressent personne".

Soljenitsyne dépeint le système devenu le plus "abouti" sous Staline, il raconte les arrestations, les procès sans informations des motifs reprochés, les tortures pour faire avouer tout et n'importe quoi.

Et puis, le transport vers des camps de travail, les conditions de survie, le "travail" en lui même qui ne doit rien coûter à l'Etat (pas de matériel, peu de nourriture) mais doit rapporter beaucoup. Et pour ceux qui survivent, qui arrivent au bout de leurs peines, ce sera la relégation.

La plume de Soljenitsyne est remarquable, l'histoire est glaçante, souvent méconnue. Il révèle un système absurde, bureaucratique qui fait tout pour se maintenir. Il dépeint l'angoisse qui pèse sur la population, tout le monde peut être incarcéré du jour au lendemain, sur simple dénonciation (même de sa propre famille). Il s'agit de la première fois qu'un peuple est emprisonné par ses propres dirigeants.

Ce qui m'étonne le plus, c'est que finalement, et contrairement au nazisme, le goulag reste, je pense, assez méconnu du grand public. Ce qui fait froid dans le dos, c'est qu'il perdure en Russie, ou dans dautres pays (Corée du Nord...).

Cette édition est une bonne entrée en matière de cette oeuvre salutaire. Il est possible que je la lise dans son intégralité.

coup de coeur !

Pour connaisseurs Aucune illustration Plan autre

VInce1576

Note globale :

Par - 60 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Antiquité :