Ecrire un avis

Une mémoire oubliée en Iran contemporain: les boyerahmadis

Une mémoire oubliée en Iran contemporain: les boyerahmadis
L’Harmattan152 pages
1 critique de lecteur

Avis de Patricia : "Un des multiples visages de l’Iran"

Fereydoun Boyerahmadi doit certainement avoir des origines boyerahmadises ; il est un des assassins de Chapour Bakhtiar, le dernier Premier ministre du Shah d’Iran. Exilé en France après la révolution islamique, ce dernier meurt en 1991. On ne sait rien des rapports que les diverses tribus en question, vivant au sud-ouest de l’Iran, ont entretenus avec les autorités de l’État islamique ; en effet l’ouvrage se clôt quasiment en 1963 lorsqu’Abdollah Khan, chef d’une rébellion, fut assassiné par un homme payé par la SAVAK. Auparavant cette région très montagneuse du sud-ouest de l’Iran avait subi des bombardements de la part de l’aviation du Shah.

Parce qu’ils n’étaient pas des soutiens inconditionnels de Khomeiny, les résistances des gens de ce peuple aux deux derniers souverains de leur pays, sont gommées de l’histoire officielle en cours de la République islamique.  Ce peuple est composé de sédentaires et de nomades parlant une langue iranienne fortement influencée par le kurde. L’auteur livre là une intéressante recherche historique s’appuyant tant sur des documents écrits que oraux et portés par une très riche iconographie très largement inédite car très souvent tirée d'archives familales.   

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Patricia

Note globale :

Par - 50 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'Iran .

> Dans la catégorie Civilisations islamiques :