Ecrire un avis

Le sel de nos larmes

Le sel de nos larmes
Gallimard 478 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Wilhelm Gustloff assassiné en 1936, Wilhelm Gustloff torpillé en 1945"

Il est très bien d’avoir mis deux cartes géographiques, l’une datée de 1945 (en fait on a là les frontières d’avant la fin de l’été 1938 puisque la Tchécoslovaquie n’est pas démembrée et l’autre avec les frontières d’aujourd’hui.  Ce roman historique présente la particularité de ne jamais donner l’année où se déroule l’action, même si page 32 on parle des quatre dernières années en renvoyant à 1941, à la page 432 on apprend qu’on est en janvier mais il faut deviner que c’est de l’année 1945 et à la page 465 la date du naufrage est donnée dans la partie des commentaires de l’auteur.

En fait, en utilisant quatre jeunes narrateurs de nationalité différente (avec certains traits de caractère pas sympathique parfois): Joana la Lituanienne, Florian l’Allemand, Emilia la Polonaise, Alfred également allemand mais nazi convaincu. Ceux-ci fuient l’avancée de l’Armée rouge et vont embarquer sur le Wilhelm Gustloff. Ce bateau fut à l’origine un navire de croisière prestigieux  lancé en 1937. Il transportait plus d'un millier de soldats et d'officiers allemands ainsi que peut-être près de 9 000 réfugiés.

Parti de  Gotenhaffen (Gdynia) un peu à l’ouest de Dantzig (Gdansk) le 30 janvier 1945 à 13 heures, il est torpillé dans la soirée du même jour par un sous-marin russe. Il reçoit trois torpilles et coule en 50 minutes. Comme il n’y a pas assez d’embarcations de sauvetage, des bateaux allemands arrivés sur les lieux ne repêcheront qu’un peu plus de mille personnes. Une douzaine de livres d’histoire, une demi-douzaine d’ouvrages de fiction et autant de film ont été consacré à ce qui reste le naufrage ayant fait le plus de morts.  Le 26 février 2014 sur France-Inter, une émission d’"Au fil de l’histoire" a été consacrée au sujet. Il semblerait que ce copieux ouvrages, donc plutôt pour les lycéens, soit le premier relevant de la littérature de jeunesse ; il a été publié début 2016 aux USA.

On relèvera ce passage:

« Le Wilhelm Gustloff porte dans son ventre des êtres conçus par la guerre. Ces âmes perdues s’y bousculent ds l’espoir que les navire les rendra à la liberté. Mais quelqu’un s’en est-il rendu compte ? On a baptisé ce navire Wilhelm Gustloff. C’est le nom d’un homme dont mon père m’avait parlé. Il a été le leader du parti nazi en Suisse. Et on l’a assassiné. Le vaisseau est né de la mort ».

Accessible jeunesse Peu d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 550 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Du même auteur :
> Dans la catégorie Seconde guerre mondiale :