Ecrire un avis

Premier homme: Les dernières découvertes scientifiques expliquées aux enfants

Premier homme: Les dernières découvertes scientifiques expliquées aux enfants
Flammarion jeunesse 47 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "De Pierola à l’home erectus, il n’y a pas qu’un pas en temps et lieux"

L’ouvrage est largement illustré ; il utilise pour une grande partie les photographies du tournage d'un docufiction, diffusé en avril 2017 sur M6.  L’auteur Pascal Picq est paléoanthropologue et chargé de cours au Collège de France, ce qui nous garantit une grande scientificité du propos. 

Le livre comprend deux parties : "Avant les hommes" et "Le temps des hommes". Dans la première partie on a trois sous-ensembles : "Pierola", "Toumaï", "Lucy et les Australopithèques".  Pour le second volet, on trouve "Homo naledi"  ainsi que "Homo erectus".    

Pour chaque groupe, on généralement quatre points traités. Ainsi avec "Homo naledi ", ce sont "Qui est Homo naledi", "Du temps des premiers hommes", "La vie des premiers hommes", "Langage et organisation sociale".

Pierola

Pour  Pierola, qui est à l’origine un lieu près de Barcelone en Espagne, on est dans la dimension de grands singes se redressant dans les arbres, apparus il y a 13 millions d’années avant notre ère. On se retrouve avec des illustrations semblables, mais de plus grandes tailles et des images supplémentaires et un peu moins de sujets traités également que dans Premier homme de Pierola à Homo erectus chez Castor doc (du même auteur). Avec Premier homme : Les dernières découvertes scientifiques expliquées aux enfants, se succèdent au sujet de Pierola les thèmes suivants : Des grands singes se redressent dans les arbres, C’est quoi un grand singe hominoïde, Portrait de Pierola, La verticalité nous vient des arbres, Le cerveau et la main, Apprendre à manger, Vivre en société, Une journée de Pierola, Alliance des femelles, Changer de clan, Pierola est-il notre lointain ancêtre ?.

Faire remonter nos ancêtres à Pierola plutôt qu’à Toumaï, c’est placer l’origine de l’homme en Europe plutôt qu’en Afrique. Ce n’est pas sans conséquences idéologiques. En fait la différence entre ces deux groupes est le passage de la marche debout avec une aide des mains pour avancer dans les arbres ou comme balancier au sol sur de courtes distances à la marche debout sur le sol (toutefois sans pour autant ne pas se déplacer aisément dans les arbres).

L’ouvrage devrait passionner les jeunes lecteurs et d’ailleurs il se clôt de façon très synthétique quasiment ainsi :

« Sans parler de famille, ces sociétés avaient inventé des règles de parenté qui imposent des obligations et des interdits pour faire des enfants et les élever, ce qui est un très particulier des sociétés humaines, lié au langage » (page 45).

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 350 avis déposés - lecteur régulier

702 critiques
06/11/17
Les prédateurs dans l’art pariétal et mobilier préhistorique: conférence au Musée vert du Mans. Jeudi 16 novembre à 18h. Entrée libre sur réservation au 02.43.47.39.94.
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Du même auteur :
> Dans la catégorie Préhistoire :