Ecrire un avis

Franche-comté: Les histoires extraordinaires de mon grand-père

Franche-comté: Les histoires extraordinaires de mon grand-père
CPE158 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Les Cerneux Pequignot sont suisses, la faute à qui donc ? La faute à Napoléon"

Yves Bielinski, comme votre serviteur, connaît bien l’histoire de la Franche-Comté dans ses limites régionales actuelles (rappelons à ce propos que les environs de Belfort appartiennent au département alsacien du Haut-Rhin jusqu’en 1870 et ce petit territoire s’appelle jusqu’au début 1919 "Haut-Rhin resté français") et également le passé de certains départements de l’Ouest.

Dans cet ouvrage "Les histoires extraordinaires de mon grand-père",  il rapporte souvent de histoires de personnages, que lui ou un membre de sa famille ont connus (comme celle du réfugié espagnol entré dans la Résistance française) et d’autres colportées oralement depuis des dizaines ou centaines d’années avec parfois des considérations territoriales. Ainsi me permet-il de retrouver le nom du village franc-comtois, donc catholique, rattaché en 1815 par la volonté du roi de Prusse à sa principauté de Neufchâtel protestante et raconte-t-il la mésaventure d’un Français qui intéresse à Rechésy (commune d'alors plus de 1 000 habitants) simultanément un douanier allemand, un autre suisse et un dernier français au point de rencontre entre 1871 et 1914 des trois frontières. La borne des Trois Puissances rappelle encore aujourd'hui que Réchésy fut pendant 44 ans un village frontière entre l'Allemagne et la France.  

Depuis le monde médiéval jusqu’aux Trente glorieuses, nombre de villages francs-comtois ont été le cadre d’un évènement insolite, macabre ou ésotérique, Yves Bielinski nous raconte  ceux qui concernent l’est de la région franc-comtoise. Chaque récit est indépendant et on peut papillonner  autour du contenu, une carte de la Franche-Comté avec la situation des lieux cités aurait été bien utile. Le ton est léger pour cette approche de l’univers franc-comtois et certains textes donnent envie d’en savoir plus comme celui autour d’une Alésia qui serait située en certains lieux de cette région. On est là dans un ouvrage pour le grand public, facile à lire qui donnera envie à des gens, avertis en matière historique, d'en savoir plus sur les points présentés.   

Pour tous publics Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 703 avis déposés - lecteur régulier

52 critiques
30/03/15
Concernant la localisation d'Alesia, cela fait certainement référence au village d'Alaise (Doubs). Cette hypothèse est réfutée par la majorité des archéologues. Voir notamment Alesia de Jean-Louis Voisin : http://www.gregoiredetours.fr/antiquite/monde-romain-antique/jean-louis-voisin-alesia/
289 critiques
11/11/15
Dans le Doubs, le village "Les Allemands" devient "Les Alliers" par décret en 1915.
606 critiques
02/01/17
Un musée pour les 70 ans de la République du Saugeais
https://www.francebleu.fr/infos/insolite/la-republique-du-saugeais-fete-ses-70-ans-cette-annee-avec-un-musee-1483307262

La République libre du Saugeais n’est toujours pas indépendante – et elle le vit plutôt bien
https://www.vice.com/fr/article/republique-du-saugeais-interview-louis-perrey-938

Remarque personnelle, on est dans la zone d'insurrection contre-révolutionnaire en Franche-Comté.
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :