Ecrire un avis

Le Manoir - Histoire et histoires de la Maison-Blanche

Le Manoir - Histoire et histoires de la Maison-Blanche
Perrin302 pages
1 critique de lecteur

Avis de Georgia : "Sur les rives du Potomac"

Au 1600 Pennsylvania Avenue, sur les rives du Potomac, se dresse la figure emblématique du pouvoir exécutif.Une loi fixe le choix de la capitale, le Resident Act du 16 Juillet 1790. Ce sera Washington, entre la Virginie et le Maryland, sortie des eaux boueuses du fleuve. Le premier président à y emménager est John Adams, le 1 Novembre 1800.

L'auteur Maurin Picard a choisi d'évoquer les faits les plus marquants, les personnalités les plus imposantes ou scandaleuses qui ont occupé l'édifice présidentiel. C'est toute la singularité de l'histoire de ce grand pays. Il fallait bien un bâtiment impressionnant et atypique pour les accueillir. On le surnommait la maison du président, le palais du président ou encore le manoir présidentiel.

En 1812, l'Angleterre s'oppose aux Etats-Unis sous la présidence de James Madison. Voyant d'un très mauvais oeuil les velléités américaines de commercer avec l'Europe, les menaces fusent. James Madison, successeur de Thomas Jefferson finit par déclarer la guerre à l'Angleterre le 18 juin 1812.

Les anglais marchent sur Washington, brûlent le Capitole, siège du pouvoir législatif . Ils se dirigent ensuite vers la Maison Blanche, la pille et y mettent le feu. Elle sera reconstruite à l'identique et fera l'objet de nombreuses transformations. Le bois est vermoulu, les planchers grincent, les plafonds craquent, bref la maison du président se fissure.

Les innovations technologiques de Bell et d'Edison achèvent la transformation d'un manoir inconfortable et archaïque en lieu de vie moderne et cosy. Repeint d'un "blanc uniforme" afin de masquer les traces laissées par l'incendie, le manoir du président prend le sobriquet de Maison - Blanche. Elle est baptisée officiellement sous la présidence de Théodore Roosevelt.

Dans le salon Est du manoir présidentiel, défilent les cercueils de présidents morts pendant leur présidence de mort naturelle ou assassinés comme James Garfield, William Mc Kinley ou Abraham Lincoln qui meurt le samedi 15 avril 1865 du bras armé de John Wilkes Booth. Et comment oublier John Fitzgerald Kennedy tué à Dallas le 22 Novembre 1963 ?

Le manoir devient le témoin de son époque et traverse la Grande Dépression, le New Deal sous Franklin D.Roosevelt, l'engagement dans les deux guerres mondiales, l'adhésion par Harry Truman du projet Manhattan qui vise le 6 août 1945 à lâcher la  bombe atomique A sur le Japon, désormais son seul ennemi après la capitulation nazie.

Le 22 décembre 1941, un invité de marque débarque, ingérable, exigeant, insupportable. Ses manières sont grossières, il boit trop et a des exigences alimentaires qui rendent fou le personnel de la Maison Blanche et la première dame Eleanor Roosevelt. Mais comment refuser à Winston Churchill le moindre de ses caprices ? Le 14 janvier 1942, il rentre en Angleterre, avec la promesse que les Etats-Unis feront une priorité de la guerre en Europe.

Le 8 novembre 1960, John Fitzgerald Kennedy devient président. Alors que Jackie Kennedy tombe dans une frénésie de dépenses afin de donner à la Maison - Blanche un cachet versaillais, celle-ci s'équipe avec une technologie de pointe afin de mieux défendre le pays.La situation room instaurée par Kennedy au sous-sol de l'aile ouest en mai 1961 permettra d'obtenir les informations en temps réel, débatttre, conseiller, décider.

Après les attentats du 11 Septembre 2011, sous la présidence de Georges W Bush Junior, le sous-sol se fait bunker afin de protéger l'intégrité physique du président et vice-président ainsi que leurs familles. Dans les profondeurs de la Maison Blanche, se construit un centre opérationnel ultra-moderne et sophistiqué. Le monde s'est endurci, la Maison Blanche s'équipe d'armes de pointe.

Il est loin le temps où John-John Kennedy se cachait dans le bureau de son père, immortalisé par les journalistes. Il est bien ancien l'époque où les six enfants du président Roosevelt se servaient de la Maison Blanche comme d'un terrain de jeu.

coup de coeur ! idé cadeau

Pour tous publics Quelques illustrations Plan thématique

Georgia

Note globale :

Par - 40 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie XXe siècle :