Ecrire un avis

JEANNE D'ARC

JEANNE D'ARC
PERRIN
4 critiques de lecteurs

Avis de VInce1576 : ""Le personnage de Jeanne est difficile à traiter, car son parcours peut s'interpréter de façon différente selon que l'on prête foi ou non au caractère divin de sa mission""

Cet avertissement est posé par l'auteure dès l'introduction.

Et pourtant Valérie TOUREILLE réalise une biographie magistrale et splendide de Jeanne d'Arc au sens historique (et pas nécessairement mystique)

Je dois avouer que cette période est pratiquement inconnue pour moi.

Au delà de la biographie, Valérie TOUREILLE restitue à merveille le cadre de la Guerre de Cent Ans. Elle permet de bien comprendre les enjeux, les motifs de l'intervention de Jeanne d'Arc : que ce soit d'un point de vue politique (affrontement des Bourguignons et des Armagnac), militaire (les suites de la fameuse bataille d'Azincourt), mais également social (le rôle et la place des femmes au Moyen Age..)

Si j'avais un pu d'appréhension sur la complexité qui aurait pu en découler, il n'en fut rien. Ce qui rend l'ouvrage très agréable à lire.

Valérie TOUREILLE s'est appuyée sur de nombreuses sources, même si ces dernières sont parfois parcellaires, voire absentes (une mention spéciale à leur utilisation en français moderne).

Néanmoins, c'est avec beaucoup de modestie, qu'elle précise ce qui restera à jamais des hypothèses.

On peut suivre le parcours de Jeanne, son enfance, ses convictions, l'importance de sa famille. Bien évidemment la partie militaire est largement reprise, où l'on peut découvrir que la présence de cette jeune femme a galvanisé les troupes qui essuyaient revers sur revers.

Quelqu'en soit le motif,  Jeanne a servi de catalyseur à des hommes d'armes expérimentés les plus connus comme Gilles de Rais ou La Hire.

Valérie TOUREILLE retrace également l'incroyable épopée jusqu'à Reims afin de sacrer Charles VII.

L'auteure met en parallèle le procès de condamnation et celui en réhabilitation. Il est effarant de constater que le verdict était fixé à l'avance, mais comment Jeanne d'Arc a tenu tête à des magistrats très instruits et surtout comment ses conditions de détention furent impitoyables destinées à la faire avouer. Le procès en réhabilitation prenant l'exact contrepied (la Justice devenant instrument du vainqueur).

Voici une biographie que je recommande chaudement même aux novices de la période.

coup de coeur !

Pour connaisseurs Peu d'illustrations Plan autre

VInce1576

Note globale :

Par - 77 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Avis de Duchemin Ch. : "Excellent"

Excellent et passionnant. Rigueur historique alliée au plaisir de la lecture.

Pour connaisseurs Quelques illustrations Plan autre

Note globale :

Par - 8 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Avis de HUREPOIX : "Un livre attendu."

Depuis les travaux de Régine Pernoud, on attendais une biographie de Jeanne d'Arc réalisée par un(e) universitaire. C'est fait avec le Jeanne d'Arc de Valérie Toureille et de la meilleure manière. L'auteur, professeur des université à Paris-Cergy et déjà remarqué pour son excellent récit de la bataille d'Azincourt, a travaillé sur des sources nouvelles, en particulier sur le fonds lorrain qu'elle a été la première à transcrire (hormis quelques pièces éditées jadis par Siméon Luce). Elle avait publié à la Société d'Histoire de France une pièce inconnue jusque là portant sur l'oncle de Jeanne, Jean de Vouthon. Là où beaucoup s'étaient cassés les dents, Valérie Toureille réussit le coup de force de restituer Jeanne dans son environnement, ce qui nous la rend à la fois plus intelligible et plus fascinante. C'est, de fait, le livre de la rentrée, celui qui permet de comprendre l'élaboration de la France moderne. Il suffit de mesurer les propos haineux qui commence à se propager çà et là pour comprendre que son propos fait mouche.

Pour une fois qu'un livre d'historien est écrit pour être lu !

coup de coeur !

Pour tous publics Quelques illustrations Plan thématique

Note globale :

Par - 2 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Avis de François S.F. : "Encore une pierre à l'édifice, mais pas des moindres"

Il importe de replacer l'ouvrage de Valérie Toureille dans une importante historiographie où figurent déjà les livres de grands historiens et biographes : Joseph Fabre, Gabriel Hanoteaux, Régine Pernoud et Marie-Véronique Clin, Colette Beaune, Alain Bournazel, Philippe Contamine avec Olivier Bouzy et Xavier Hélary, et votre serviteur : et à présent, il y a donc celui de Valérie Toureille ce livre, qui disons-le de suite, est une excellente biographie, qui n'a rien à envier aux précédentes, si l'on veut bien la considérer pour ce qu'elle apporte et pour ce qu'elle souligne (comme elle, nous n'avons évidemment à ne considérer comme "fantaisistes" que les arguments des "bâtardisants" et des "survivistes" qui sont heureusement balayés et pulvérisés par la recherche historique). Il y a, dans le livre de Valérie Toureille, la mise en exploitation de témoignages pas assez, mal ou pas du tout exploités jusqu'ici. Mieux, on va dans ce livre trouver du neuf- il en existe encore-avec une pièce inédite, du moins jusqu'à il y a peu, concernant Jean de Vouthon (qui était l'oncle de Jeanne du côté maternel). On sait que ce dernier fut mêlé à une affaire d'ordre judiciaire, et il s'agissait de blanchir Jean de Vouthon, qui se trouvait injustement accusé de meurtre. On comprend qu'un tel document ait mis du temps à surgir, car il ne fallait pas que l'image de Jeanne fût atteinte lorsqu'au XIXe puis au XXe siècle on voulut la mettre enfin à l'honneur - cette image n'avait déjà été que trop attaquée par ses juges lors du procès de condamnation à Rouen en 1431. Il faut en convenir, tout ce qui concerne ce procès qui conduisit Jeanne au bûcher n'est pas parvenu jusqu'à nous. Les historiens et biographes de Jeanne qui précèdent Valérie Toureille ont certes déjà fort bien exploitées, mais il est probable que des pièces manquantes essentielles peuvent encore surgir du passé, Valérie Toureille vient de nous en administrer la preuve.
Le point fort du livre de Valérie Toureille est de s'appuyer sur sa grande connaissance de tout ce qui concerne la gent militaire de l'époque (son livre sur Robert de Sarrebrück en porte foi ainsi que d'autres travaux), et surtout de la période qui a suivi la défaite d'Azincourt (25 octobre 1415), et qui a entraîné de fortes résistances contre l'intrusion anglaise, notamment en Normandie à partir du moment où le vainqueur d'Azincourt, Henry V de Lancastre voulut la conquérir. Tout semblait gagné pour les Anglais qui auraient pu déposer la couronne de France sur la tête du roi d'Angleterre après le Traité de Troyes de 1420- traité tripartite entre Henry V, Charles VI le Fou et Philippe le Bon, duc de Bourgogne : mais Henry V mourut avant Charles VI à Vincennes en 1422, et sept ans plus tard quand les Anglais tentèrent de franchir la Loire pour s'emparer du Dauphin, le futur Charles VII, tout spécialement visé dans les suites que le régent Bedford, agissant pour Henry VI alors mineur, comptait donner à ce début d'opérations militaires, un obstacle se présenta sur le chemin des Anglais : le verrou d'Orléans. Un certain code de l'honneur voulait que l'on ne s'en prît pas aux biens et domaines du duc-poète Charles d'Orléans que les compatriotes de Bedford tenaient prisonnier depuis Azincourt, ce qui aurait pu être considéré comme une mauvaise manière. Mais, pragmatiques, les Anglais n'hésitèrent pas à s' attaquer à la métropole de ce duché, et Bedford ne fit probablement que protester pour la forme lors d'un conseil de régence et conseil de guerre.
Ils pouvaient néanmoins s'attendre, comme en Normandie, à ce que tout ne cédât pas aussi facilement devant eux. C'est tout ce qui précède l'arrivée de Jeanne, mis en perspective qui donne sa puissance au livre de Valérie Toureille, qui renforce ainsi le travail de tous ses prédécesseurs mais à frais nouveau. Une belle pierre d'angle que le livre de Valérie Toureille, dans un édifice qui n'a sans doute pas fini d'être construit.
François Sarindar, auteur de : Jeanne d'Arc, une mission inachevée (2015) et Charles V le Sage, Dauphin, duc et régent (2019)
coup de coeur ! idé cadeau

Pour tous publics Plan chronologique

Note globale :

Par - 27 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur La guerre de cent ans .

> Voir notre sélection de livres sur Jeanne d'Arc .

> Du même auteur :
> Dans la catégorie Moyen Age :