Ecrire un avis

Il était une fois dans l’Est, tome 1

Il était une fois dans l’Est, tome 1
Dargaud 152 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Danser, c'est prier"

"Danser, c'est prier" est une expression authentique de l'héroïne. Isadora Duncan née en mai 1877 à San Francisco et morte le 14 septembre 1927 à Nice. En effet le 14 septembre 1927, la danseuse Isadora Duncan est étranglée par son châle sur la promenade des Anglais. C’est d’ailleurs sur cet évènement que débute le récit de "Il était une fois dans l’Est, tome 1".

Cette célèbre danseuse américaine privilégiait la spontanéité, le naturel, elle apporta les premières bases de la danse moderne. Elle est aussi connue comme excentrique, féministe, adepte de l'amour libre, bisexuelle et communiste. Cette dernière caractéristique lui a fait perdre la nationalité américaine. Ceci explique que page 9 nous nous retrouvions en 1923 à Moscou en compagnie de Sergueï Essénine devenu, une année avant, le mari d’Isadora Duncan.

Clément Oubrerie dessine, avec un rare dynamisme, Isadora dansant. Il choisit de proposer des vignettes de grande taille et des couleurs tirant souvent vers le sépia qui portent bien la dramatisation de l’action.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 501 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :