Ecrire un avis

Un berger aux jeux olympiques

Un berger aux jeux olympiques
Oskar75 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "42 kilomètres ça use, ça use les souliers"

Donner comme titre "Jeux olympiques de Berlin, 1936" à un chapitre qui raconte en une quarantaine lignes la victoire d'un athlète grec Spiridon Louys au marathon aux premiers jeux olympiques modernes en 1896 et consacre six lignes à ceux de 1936, n'est pas des plus logiques et nul doute que les jeunes lecteurs, en lisant un peu vite, se trouveront perdus.

En fait ce livre est un hybride car il compte une trentaine pages pour le récit et autant pour la partie documentaire (largement illustré). Il y a de ce fait une fiction construite avec des chapitres courts et un vocabulaire simple alors que les pages informatives sont d'un accès assez difficile.

Le sujet principal de ce livre est donc de présenter le sportif grec qui triompha dans l'épreuve du marathon en 1896 et les conditions de cette victoire. On s'attendait avec un titre pareil de voir évoquer également l'Éthiopien Abebe Bikila qui fut berger dans sa jeunesse et triompha, en courant pieds nus, de tous ses concurrents à l'épreuve du marathon pour les jeux olympiques de 1960. C'est le cas mais sans réel développement et sans préciser ses origines rurales.

Accessible jeunesse Quelques illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 574 avis déposés - lectrice régulière

693 critiques
31/08/17
La devise officielle des Jeux olympiques est due à l’abbé Didon, enseignant dans un collège dominicain de la ville d'Arcueil
http://www.leparisien.fr/arcueil-94110/arcueil-ici-naquit-la-devise-officielle-des-jeux-olympiques-30-08-2017-7224129.php
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'Histoire du sport .

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Dans la catégorie Fin XIXe et Belle Époque (1870-1914) :