Ecrire un avis

Voyage avec un âne dans les Cévennes

Voyage avec un âne dans les Cévennes
Marivole160 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Les Cévennes source d'inspiration pour L’île au trésor ?"

                               

Statue commémorative du Bouchet-Saint-Nicolas (Haute-Loire)

Le chemin de Grande Randonnée appelé "Chemin Stevenson" couvre à peine plus des 230 kilomètres, parcourus avec une ânesse par le futur auteur de "L’île au trésor" du 22 septembre au 4 octobre 1878, en suivant la route du Monastier à Saint-Jean-du-Gard.Robert Louis Stevenson ne fait publier son chef-d’œuvre "L’île au trésor" qu’en 1884, aussi il est parfaitement inconnu au moment de son voyage en France. 

L’ouvrage "Travels with a Donkey in the Cévennes" dédié à Sidney Colvin (critique littéraire, ami de l’auteur)  dans sa version originale est ici traduit par Léon Bocquet (poète des Flandres). Il annonce la civilisation des loisirs et montre une campagne d’avant la modernisation agricole. On a parfois l’impression que Stevenson maltraite son ânesse mais il lui montre un réel attachement et il termine sou ouvrage en regrettant de la quitter :

« Le père Adam pleura quand il me la vendit. Quand je l’eux vendue à mon tour, je fus tenté de faire de même. Et comme je me trouvais seul avec le conducteur de coche et quatre ou cinq braves jeunes gens, je n’hésitai pas à céder à mon émotion ».

Le deuxième chapitre montre combien il est difficile de conduire et s’occuper d’un âne lorsqu’on a peu d’expériences, de belles touches d’humour parsèment le récit. L'attachement et la relation privilégiée qui se nouent en seulement douze jours entre l'écrivain et Modestine est des plus émouvants :

« Pour elle, la pauvre âme, elle en était venue à me considérer comme une providence. Elle aimait manger dans ma main. Elle était patient, élégante de formes et couleur d'une souris, idéale, inimitablement menue ».

En tant que presbytérien, il est parfois amené à rejeter les tentatives de le convertir lorsqu’il est en zone catholique ; en pays protestant il se sent plus à l’aise et il évoque la révolte des Camisards à la fin du règne de Louis XIV. Il parle également de l’attaque du village de Pradelles par les Huguenots en 1588 et à la protection de leur Vierge que les catholiques y virent et dit un mot de la bête du Gévaudan. Sont visités les départements de la Haute-Loire, de la Lozère et du Gard. 

La société PLUS DE PROD, basée à Lyon, a développé courant 2013 l’adaptation cinématographique du livre de Robert Louis Stevenson "Voyage avec un âne dans les Cévennes".

 

 

Pour tous publics Aucune illustration

Zaynab

Note globale :

Par - 514 avis déposés - lectrice régulière

514 critiques
02/10/16
Étude d'itinéraires géo-cartographiques interactifs à partir de l'œuvre de R. L. Stevenson, Voyage avec un âne dans les Cévennes

http://videocampus.univ-bpclermont.fr/?v=ghjd784uil
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :