Ecrire un avis

La parodie

La parodie
Le Lombard48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Par Odin ça c'est de la parodie !"

Si dans les années 1970 Norbert Fersen nous dessinait, au milieu de ses Huns, un Louis de Funes en Attila dans "Attila à la conquête de l’Ouest", ici c’est l’univers d’autres envahisseurs les Vikings qui est visité sur le mode parodique avec une flopée de personnages pris dans le monde de la BD.

L’action est située à la fin du XIe siècle ce qui permet d’amener le personnage principal dans la Palestine des Croisés, afin de conclure que les Croisés étaient bien plus barbares que les Vikings. Auparavant on aura visité la Scandinavie et deux villes du nord du royaume des Francs, à savoir Étaples et Montreuil-sur-Mer.

Alors que dans "Astérix et les Vikings" les Normands sont à la recherche de la peur, ici avec "La parodie" ils sont à la recherche de ce qu’est la civilisation. Par ailleurs la couverture de "La parodie" fait allusion à "Astérix et la Zizanie".

Comiques de situation, jeux de mots et gags visuels se succèdent à un rythme effréné. Un très large nombre de personnage de la BD ou du dessin animé sont introduits en clin d’œil : Lucky Luck, les nains de Blanche-Neige, le professeur Tournesol, sœur Marie-Thérèse (apparu dans "Fluide glacial"), Philémon, les Schtroumpfs, Corto Maltesse, Hébus… On a exceptionnellement des allusions à l’univers du cinéma comme avec Dark Vador.

 Les deux personnages principaux renvoient dans un cas à Thorgal et dans l’autre à XIII. On a aussi une jolie vignette page 34  qui est un hommage à un tableau de Brueghel.   

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 487 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Moyen Age :