Ecrire un avis

L’ONU et la résolution du conflit du Sahara occidental de 1975 à nos jours

L’ONU et la résolution du conflit du Sahara occidental de 1975 à nos jours
L’Harmattan228 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Sahara oui, Sahara non"

Comme le sous-titre l’indique, il s’agit d’évoquer les enjeux et perspectives autour d’une question qui empoisonne les relations entre l’Algérie et la Maroc depuis maintenant près d’un demi-siècle. Outre quelques confettis, dans le Maroc proprement dit, l’Espagne coloniale se vit attribuer une part du Sahara non négligeable et accessible depuis l’Océan Atlantique.

Ce Sahara espagnol, nommé Rio de Oro, couvrait 266 000 km2. La population locale était surtout constituée de Bédouins, en partie bédouin, qui vivait d'une économie de subsistance. Après le départ des troupes espagnoles, les troupes marocaines et mauritaniennes envahissent cette région, afin d’empêcher la tenue d’un référendum sur l’avenir du territoire, ce que recommandait l’ONU. Certains Saharaouis résistent puis trouve refuge en Algérie, d’où ils entreprennent des raids.

La Mauritanie ne pouvant supporter le poids des actions militaires menées par le Front Polisario, se retire et depuis l’été 1979 elle a renoncé à toute souveraineté sur le pays. Le Maroc construit progressivement plusieurs murs afin de déjouer les raids du Polisario. En 1991 un cessez-le-feu est acté mais le référendum n’a toujours pas eu lieu car il y a des désaccords sur la qualité ou non de votants.

De ce fait, la perspective de l’octroi d’une autonomie, au sein du royaume du Maroc, s’est développée en parallèle. Ceci étant une voie qui permettrait à la monarchie chérifienne, très engagée dans cette affaire, de ne pas perdre la face. L’abandon, de ce que les Marocains considèrent comme les provinces du sud, aurait vraisemblablement de grosses répercutions sur l’organisation politique actuelle du pays et remettrait en cause certains aspects de la dimension du pouvoir du roi. Notons que l’efficacité de l’ONU  n’apparaît pas grandi dans les attitudes successives prises par celui-ci.

Pour connaisseurs Peu d'illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 616 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur Le Maroc .

> Dans la catégorie Civilisations africaines :