Ecrire un avis

Guérir par l’alimentation selon Hildegarde de Bingen

Guérir par l’alimentation selon Hildegarde de Bingen
Rocher549 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Hildegarde t’aime et prend garde à toi"

Notre titre est une allusion à « Si je t’aime, prends garde à toi!… » tirée de Carmen. Voilà, présentés dans un langage sobre de notre époque,par le docteur germanique Wighard Strehlow, un livre dont la lecture réjouira tant les historiens que ceux qui sont à la recherche d’une alimentation saine et variée. Notre religieuse bénédictine aurait pu être présentée même rapidement, c’est un des reproches que l’on peut faire à cet ouvrage avec celui de l’absence d’illustrations. Rappelons qu’Hildegarde de Bingen est née on ne sait où mais a été baptisée le 16 septembre 1098 à Bermersheim vor der Höhe en Franconie et plus tard dans le Palatinat. 

Elle prononce ses vœux perpétuels vers l'âge de quatorze ou quinze ans ; son œuvre littéraire est conséquente et est faire en particulier du récit de ses visions.  Par ailleurs Hildegarde a composé plus de soixante-dix chants à caractère religieux et on sait que enregistrements récents de ceux-ci  ont été largement médiatisés. Depuis 2012, elle est la quatrième docteur de l’Église. Sa médecine combine des éléments savants d’auteurs grecs et latins, ainsi que des ressources locales de médecine populaire. À l’époque la consommation de viande n’est fréquente que dans la noblesse, aussi n’est-on pas surpris qu’avec Hildegarde de Bingen « l’épeautre, les fruits et les légumes occupent une première place ». Nul doute, que quoique différente la médecine chinoise s’appuie parfois sur des principes de base quelques peu semblables. On retiendra ceci : « Le choix des aliments ne tient pas compte de leur teneur en vitamines et oligo-éléments, encore moins des calories, mais davantage de leurs vertus curatives (la subtilité) pour l’être humain ».

Le contenu est divisé en trois parties : Les aliments source de vie, Les meilleures recettes de la cuisine de Hildegarde, Thérapies et régimes pour signes cliniques particuliers. En résumé le premier volet présente une collection d’aliments dont on indique les qualités curatives (ainsi la framboise combat en particulier la fièvre), la seconde partie propose de composer des plats (comme un pâté aux châtaignes et au miel ou une crème de pois chiches à la sauce de sésame), la dernière partie propose de répondre à certaines maladies (comme les affections du foie).

idé cadeau

Pour connaisseurs Aucune illustration

Zaynab

Note globale :

Par - 522 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'alimentation .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :