Ecrire un avis

L’islam a-t-il une histoire? Du fait religieux comme fait social

L’islam a-t-il une histoire? Du fait religieux comme fait social
Le bord de l’eau 216 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "L’Islam en marche et un macron grec en barre"

Voici un ouvrage qui aidera non seulement les enseignants d’histoire en collège qui ont à traiter en cinquième du développement de l’Islam dans le monde médiéval (la question est au programme depuis 1957) mais aussi les candidats au CAPES et à l’agrégation car ce sujet revient souvent à ces concours.

Il est évident que, vu l’actualité, cet ouvrage éclairera la vision que l’on peut avoir aujourd’hui de la religion musulmane. Ceci ne se fera pas sans pointer les discontinuités de l’histoire du monde islamique. L’auteure développe longuement les débats autour de l’enseignement du fait religieux dans l’enseignement français ; elle poursuit dans diverses directions sur la façon dont cette question a été enseignée ou pourrait l’être selon quelques nouvelles pistes. Cet enseignement doit se faire « en soumettant à la critique la connaissance comme la croyance, mais sans jamais rabattre la première sur la seconde» (page 193).

Illustration absente de l'ouvrage

Le message global est, au sujet des dynasties, que dans les pays islamiques elles se renouvellent dans la période médiévale grâce à deux ressorts ; le premier est le retour au message originel (comprendre une plus grande rigueur) comme les Almoravides ou Almohades au Maroc  et le second l’apparition d’un personnage se réclamant de la famille de Mahomet ainsi en est-il pour les Fatimides en Ifriqiya puis en Égypte ou les Idrissides au Maroc. Un glossaire permet de bien fixer les principales dynasties et quelques définitions de notion (comme le droit musulman, le statut de dhimmi ou le jihad) et de faire mémoriser quelques personnages (juriste, géographe ou historien). On aurait aimé, dans ce glossaire, la présence de la définition du mutazilisme, une des premières écoles de théologie islamique, apparue dès le VIIIe siècle. Il s'agit d’allier la raison à la foi, c’est-à-dire d’aborder la Révélation à la lumière de la réflexion (fikr) et du discernement (furqân).

Pour tous publics Aucune illustration

Benjamin

Note globale :

Par - 219 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Histoire des religions :