Ecrire un avis

Histoire mondiale de la France

Histoire mondiale de la France
Seuil 798 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Notre route est droite mais la pente est forte (Jean-Pierre Raffarin)"

Cet ouvrage Histoire mondiale de la France ne peut être foncièrement mauvais puisqu’il déclenche les ires d’Alain Finkielkraut et Éric Zemmour. Plus sérieusement ce livre veut montrer en particulier que l’histoire de la France nourrit celle du monde et inversement ; il y a interaction entre les évènements ici et là-bas. Par ailleurs il s’agit de présenter d’autres dates repères que celles liées à l’histoire des dirigeants du pays et des conflits connus.

Quand il y reprise d’un fait lié au roman national comme l’existence des cathares, il y a une relecture. Ainsi  il n’est pas question directement de la croisade contre ceux-ci qui est déclenchée en 1208 par le pape et dont les conséquences pèsent lourdement au moins jusqu’en 1244 (prise du château de Montségur). Par contre la date choisie est celle de 1159, année où Toulouse est assiégée par Henri II Plantagenêt ; ceci oblige le comte de Toulouse a faire appel à Louis VII  pour lui porter secours. « Les ressorts de l’engrenage qui mènent à la croisade contre les albigeois étaient cependant en place dès les années 1160-1180 : l’identification du Languedoc comme terre hérétique, la dénonciation de l’impuissance ou la complaisance des princes et des prélats régionaux, le rôle des cisterciens dans la construction de l’hérésie » (page 154). En fait le roi d’Angleterre Henri II en instrumentalisant le catharisme en Languedoc avait travaillé à moyen terme pour le roi de France…

Cent-vingt-deux historiens se focalisent sur près de cent-cinquante dates. On trouve aussi des dates déjà présentes chez Lavisse comme la bataille d’Alésia (52 avant J.-C.), le sacre de Charlemagne (800), l’élection de Hugues Capet (987), la bataille de Bouvines (1214), le traité de Troyes (1420), le combat de Marignan (1515), l’ordonnance de Villers-Cotterêts (1539), la révocation de l’Édit de Nantes (1685), la Révolution de 1848, la Commune (1871) ou l’affaire Dreyfus (1894). La Révolution française et les guerres mondiales du XXe siècle sont abordées avec quelques angles particuliers. Ainsi en 1917 l’envoi de nouveaux contingents canaques combattre en Europe entraîne une guérilla en Nouvelle-Calédonie. Auparavant Bruno Cabanes a montré en quoi la Première Guerre mondiale a changé la nature des conflits, obligeant par là à mettre en place des programmes d’aide humanitaire. La création du Muséum d’histoire naturelle en 1793 est un des aspects qui servent à illustrer la Révolution française et projette la France dans une deuxième expansion coloniale.

Portrait de Zizim

La première colonisation française est vue à travers l’implantation de seigneurs normands aux Antilles françaises à travers la création par Richelieu de la Compagnie des îles d’Amérique en 1635.  Parmi les thèmes les plus originaux, on relèvera une union en 882 (près de trente avant que Rollon se voit concéder Rouen et sa région) d’un chef viking Godfrid (recevant le baptême) et d’une femme bâtarde du roi Lothaire II de la famille carolingienne, le mariage en 1051 entre le roi de France Henri Ier et Anne de la principauté de Kiev, un esclave noir à Pamiers en 1446, la vie de Zizim prince turc (fils de Mehmed II) à Bourganeuf en 1484 (entre Limoges et Guéret), une fête brésilienne avec des indiens tupinambas à Rouen en 1550, la présence de Persans en 1715 à la cour de France pour nouer une alliance à revers contre les Ottomans, les conséquences de la création du Grand Orient en 1773, le projet par Napoléon III de faire de l’Algérie un royaume arabe vassal de la France en 1863.  

Pour connaisseurs Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 393 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :