Ecrire un avis

L’Or bleu

L’Or bleu
De Borée 314 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Antoine Roussel a trois fromages, l'un s'garde à Caen, l'autre à Bayeux, le troisième à Laqueuille"

Philippe Robin est un géographe qui fait ici œuvre d’historien en nous contant les origines du bleu d’Auvergne. Contrairement à d’autres qui écrivent des romans historiques sans faire la moindre recherche historique, il propose une importante bibliographie qui d’ailleurs ne se limite ni à évoquer seulement l’Auvergne au XIXe siècle, ni la question de la fabrication du fromage.  

Créé au cours du XIXème siècle, à l’origine mélange de lait caillé et de moisissure de seigle, le bleu d’Auvergne a pour inventeur Antoine Roussel dont descend Philippe Robin.  Antoine Roussel était agriculteur à Laqueuille, un village du Puy-de-Dôme, non loin du Mont-Dore au début du Second Empire.  

En 1848 il était revenu de Rouen où il avait travaillait chez un pharmacien pendant trois ans. Durant ce séjour il avait fait certaines découvertes dont il tirera parti plus tard. Antoine Roussel invente l'outil pour le piquage du fromage afin d’oxygéner la pâte. Il faut ajouter que grâce au pâturage sur des terres volcaniques et à l'affinage dans des caves également issues de terres volcaniques, le bleu d’Auvergne gagne un goût particulier. Au-delà de la biographie d’Antoine Roussel, sont posés des jalons par rapport au développement du roquefort et de l’évolution de la fabrication du bleu d’Auvergne.

Pour tous publics Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 417 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :